fond-texture-bleu

LES ÉQUIPES DE FRANCE PRÊTES POUR LA COUPE DU MONDE !

Retour à la liste des actualités

Nous y sommes, la Coupe du Monde individuelle 2020 se déroulera du 12 au 18 décembre prochain à Belgrade (Serbie). Ce premier évènement majeur de l’année, initialement prévu en tant que championnat du monde, a dû revoir ses ambitions. Le nombre de participants n’étant pas assez élevé, la United World Wrestling a été contrainte de renommer la compétition.

 

Une préparation bouleversée par l’épidémie

L’ensemble des équipes de France sera présent sur cette Coupe du Monde individuelle, suite à un retour à l’entrainement qui a dû s’effectuer graduellement. D’abord soumis à une reprise exclusive de la préparation physique sans contact, les lutteurs(euses) français(es) se sont progressivement remis en selle. Pendant l’été, deux camps d’entraînement nationaux aux Creps de Font-Romeu et de Boulouris ont été organisés. Pour optimiser leur préparation, les athlètes français ont ensuite participé à des compétitions nationales avant d’enchaîner sur la scène internationale : 

  • L’Open Wrestling Cup de Kiev pour la lutte libre
  • L’Open Ziolkowski en Pologne pour l’ensemble des équipes de France

 

Un retour à la compétition encourageant 

Malgré une préparation perturbée par le confinement et l’application des règles sanitaires, nos lutteurs(euses) nationaux ont su garder le cap et maintenir un bon niveau d’entraînement. Ce dernier a porté ses fruits au regard des résultats ramenés de l’étranger : 

 

Lutte Libre
  • Ilman Mukhtarov 1er sur l’Open wrestling cup de Kiev, et 2 ème sur l’Open Ziolkowski de Pologne. 
  • Arman Eloyan 2ème sur l’Open wrestling cup de Kiev.
  • Charles Afa 3ème sur l’Open Ziolkowski de Pologne. 
  • Saifedine Alekma 1er sur l’Open Ziolkowski de Pologne.    

RÉSUMÉ OPEN DE POLOGNE

RÉSUMÉ OPEN DE KIEV

Lutte gréco-romaine ( l’Open Ziolkowski de Pologne)
  • Melonin Noumonvi – 1er
  • Ibrahim Ghanem – 2ème

RÉSUMÉ OPEN DE POLOGNE

Lutte féminine ( l’Open Ziolkowski de Pologne)
  • Koumba Larroque – 1ère
  • Pauline Lecarpentier – 3ème

RÉSUMÉ OPEN DE POLOGNE

Les résultats sont très encourageants sur des compétitions de classe internationale qui se rapprochent du niveau auquel devront faire face nos français(es) lors de cette Coupe du Monde.

Cette compétition sera le premier gros test de cette année olympique, un point d’étape important pour préparer les athlètes aux Tournois de Qualification Olympique qui se dérouleront en mars et avril 2021. 

Emmenées par des lutteurs expérimentés, à l’image de Melonin Noumonvi, Ilman Muktharov et Koumba Larroque, les équipes de France comptent des jeunes recrues dans leurs rangs comme Gagik Snojyan (18 ans) et Adam Biboulatov (19 ans). 

 

LA SÉLECTION

LES RÉSULTATS

Lutte Fémininesélection lutte féminine coupe du monde

Thierry BOURDIN – Entraîneur Lutte Féminine :

« Dans le cadre de la préparation à la Coupe du Monde individuelle qui aura lieu à Belgrade, nous avons fait le choix de terminer cette dernière au CREPS de Bourgogne-Franche-Comté à Dijon. Cela nous permet également de profiter de la présence de partenaires masculins. La préparation se passe bien et alterne entre des séances de matchs et des séances de préparation physique. L’ensemble du groupe est dans une bonne dynamique et se sent prêt pour aller chercher des performances. Cette compétition de référence a pour nous un double objectif. Bien évidemment, pour certaines, l’objectif est d’aller chercher un podium si ce n’est le titre. Pour d’autres, cette Coupe du Monde individuelle va permettre de s’évaluer par rapport à la concurrence internationale. »

Lutte Gréco-Romaine

LES RÉSULTATS

sélection lutte gréco-romaine coupe du monde

Christophe Guénot – Entraîneur Lutte Gréco-Romaine

« Nous sortons d’un tournoi en Pologne qui a vu s’imposer Mélonin NOUMONVI en 97kg et Ibrahim GHANEM finir à la 2ème place. Ils nous ont montré de belles choses, et doivent donc aller chercher une médaille à la Coupe du Monde pour confirmer leur belle dynamique actuelle. Gagik SNJOYAN est sélectionné pour cette Coupe du Monde grâce à sa victoire lors des matchs de sélection. Cependant il est encore jeune (U20) : cette compétition doit lui permettre d’apprendre pour continuer son évolution chez les seniors.
Nous avons décidé de finir notre préparation en Serbie (depuis le 29 novembre) pays hôte de cette Coupe du Monde. Seule la catégorie des 77kg restait encore à déterminer, nous avons organisé un match de sélection entre Evrik NIKOGHOSYAN et Johnny BUR 4 jours avant le début de la compétition qui a vu ce dernier s’imposer 7-3. »

 

Lutte Libre

LES RÉSULTATS

sélection lutte libre coupe du monde

Didier PAIS – Entraîneur Lutte Libre

« Comment se déroule la préparation de l’équipe de France lutte libre à l’INSEP ?

La phase terminale de préparation s’est déroulée à l’INSEP du 16 novembre au 4 décembre. Pour ce stage, nous avons fait venir des partenaires venant du Pôle France jeunes de Dijon et de certains clubs. Le fait de rester en France en stage terminal nous permet à la fois de poursuivre le travail engagé depuis la fin du 1er confinement avec l’ensemble du collectif et d’individualiser certains contenus pour préparer au mieux cette coupe du Monde. Être en plus grand nombre sur le tapis, amène une certaine émulation de groupe. Cela contribue à une ambiance de travail très positive. Le fait de rester « à domicile » permet aussi de mieux maitriser la prise en charge médicale, qu’il s’agisse des problématiques liées au Covid-19, aux soins ou encore à la récupération. Malgré un contexte de préparation plutôt compliqué, les lutteurs sont dans des conditions plus que satisfaisantes.

Comment se sent le collectif à l’approche du premier événement majeur de l’année ? 

Le collectif se sent en forme et en confiance, malgré quelques « bobos » survenus au cours de leur préparation. Les résultats obtenus sur les deux derniers tournois démontrent un bon état de forme général et une progression significative sur le plan technico-tactique. Ces performances apportent à la fois de la confiance et de la motivation au sein du collectif, que ce soit chez les titulaires ou le reste du groupe. 

Nous sentons que les athlètes participant à cette Coupe du Monde sont impatients de revenir et de lutter sur un grand évènement international. 

Quels sont les objectifs ?

Les objectifs sont doubles, à savoir :

PERFORMER

Décrocher un maximum de médailles, car même si toutes les nations ne participeront pas à cette compétition, le niveau sera tout de même d’une excellente qualité. Gagner ou monter sur le podium sur ce genre d’événement apporte une satisfaction personnelle et permet de gagner en confiance et en maturité. 

SE PREPARER

Le deuxième objectif est de préparer la saison à venir et notamment la qualification olympique via les deux TQO qui se dérouleront en mars et avril 2021. Faire des matchs de haut niveau est une étape incontournable dans la préparation d’une qualification et des Jeux Olympiques. Pour ce faire, cette Coupe du Monde s’inscrit dans notre calendrier compétitif qui comprendra aussi le Grand Prix de France Henri Deglane (janvier 2021) et les Championnats d’Europe (février 2021) »

 

SUIVRE LA COMPÉTITION EN DIRECT

GRAND PRIX DE FRANCE HENRI DEGLANE – 47ème ÉDITION
  • Lutte
GRAND PRIX DE FRANCE HENRI DEGLANE – 47ème ÉDITION
  • Lutte
LIONEL LACAZE ÉLU PRÉSIDENT DE LA FFLDA !
  • Lutte
  • Gouren
  • Grappling
  • Sambo
COUPE DU MONDE : LUTTE LIBRE
  • Lutte
COUPE DU MONDE : LUTTE FÉMININE
  • Lutte
IMG_4946

Trouvez un club

Nos partenaires