VALEURS FFLDA

Organisation fédérale

La Fédération s’est engagée depuis des années dans une démarche citoyenne en affirmant une volonté claire d’être un acteur de la vie sociale sur notre territoire et d’inciter le.la licencié.e de la FFLDA à être un.e citoyen.ne de La république.

A ce titre, trois actions majeures ont été réalisées depuis 2017 : la définition de 5 valeurs fédérales, la mise en place d’une commission éthique au niveau national, la constitution d’un réseau citoyens du sport.

 

La définition des valeurs fédérales

 

Les valeurs fédérales ont été co-construites entre tous les acteurs de la fédération. Elles sont au nombre de 5, traduites sous forme de bonnes conduites et faciles à retenir sous l’acronyme PERPH :

  • Partage : Partager c’est donner, transmettre, mettre en commun, …
  • Engagement : S’engager c’est accomplir quelque chose, tenir ses promesses, prendre position, …
  • Respect : Respecter c’est avoir de la considération pour les opinions des autres, c’est se conformer à ce qui a valeur de règle, c’est ne pas porter atteinte à autrui ou à un bien, …
  • Persévérance : Persévérer c’est demeurer ferme et constant dans un sentiment, dans une manière d’être ou d’agir, dans une résolution, …
  • Humilité : Être humble c’est être conscient de ses limites et de ses capacités, …

 

LES VALEURS DE LA FFLDA

 

 

La création d’un comité éthique

 

Dans le cadre de la loi « Braillard 1 » du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels ainsi qu’à sécuriser leur situation juridique et sociale, toutes les fédérations délégataires devaient établir une charte éthique conforme aux principes de celle du CNOSF. Ces fédérations devaient également instituer un comité « chargé de veiller à l’application de cette charte et au respect des règles d’éthique, de déontologie, de prévention et de traitement des conflits d’intérêts », ce comité pouvant notamment saisir les organes disciplinaires.

La FFLDA le 3 mars 2018, a ainsi créé cette instance politique pour gérer des situations contraires à l’éthique sportive mais aussi contribuer aux travaux pour la prévention de nos actions citoyennes.

 

Composition du comité éthique

 

  • 1 représentant du CA de la FFLDA : Mme Chrystel MARCANTOGNINI
  • 1 représentant de la DTN : Pierre VAZEILLES
  • Le référent de la FFLDA sur cette question au CNOSF : Robert THOMAS

 

Rôle du comité

 

Le comité d’éthique peut être sollicité par le Président ou par le secrétaire général de la FFLDA pour livrer un avis consultatif sur des problèmes en relation avec l’éthique, la transmission des valeurs, la déontologie.

Le comité éthique a travaillé à l’élaboration de la charte éthique fédérale qui a été approuvée le 3 mars 2018 et validée par le Ministère des sports.

 

Charte éthique

 

La Charte éthique de la FFLDA définit et fixe l’ensemble des actions mises en œuvre par la fédération française de lutte et disciplines associées (FFLDA) pour garantir les principes de bonne conduite de l’ensemble de ses adhérents au regard des valeurs fédérales et des vertus de la pratique de la lutte et des disciplines associées.

CHARTE ÉTHIQUE DE LA FFLDA

 

 

La formalisation d’un « réseau citoyenneté »

 

Ce réseau fédéral a l’ambition d’aligner nos actions aux objectifs fixés par les pouvoirs publics, de veiller et de s’engager pour que les dérives dans le sport reculent. Il s’agit aujourd’hui d’être vigilant pour que le monde du sport reste un lieu d’épanouissement pour tous et de construction de la personnalité.

 

La mission du référent citoyenneté de la FFLDA

 

  • Être sensibilisé.e sur le sujet des dérives dans la société et particulièrement dans le sport.
  • Participer au développement d’une culture commune de la vigilance.
  • Avoir connaissance des référents des différents réseaux existants.
  • Partager son expérience, informer, solliciter et participer aux réflexions sur le sujet des dérives dans le sport.
  • Être le relais de la FFLDA sur son territoire ou établissement et faire remonter les informations.
  • Connaître le champ des réponses possibles pour conseiller et orienter.
  • Participer au repérage des situations problématiques.

Au niveau national, la Directrice Technique Nationale est directement impliquée, en qualité de représentant de l’état, pour agir sur ces problématiques. Elle fait partie, avec le DTN Adjoint du Pôle Territoire, du réseau des référents nationaux « citoyenneté » des fédérations sportives, identifiés par le Ministère des sports.

Le réseau citoyenneté sur les territoires est constitué de référents « citoyenneté » FFLDA au sein de chaque comité régional et de chaque pôle.

ARA Vincent VIDAL (CTS) NAQ Lilian CHIRAIN (CTS)
BFC Bruno BERTHENET (CTS) OCC Mustapha DIB (CTS)
BRE PDL Mohamed DIB (CTS)
CVL Alain BERGER (CTS) POL Daniel RAY (RT)
GES Anne Catherine DELUNTSCH (CTS) PCA Gilles JALABERT (CTS)
HDF Richard CHELMOWSKI (CTS) FONT-R. Isabelle LADEVEZE (resp. pôle)
IDF Jean-Marc CARDEY (CTS) DIJON Gilles BUATOIS (resp. pôle)
REU Loïc PAYET (RT) INSEP Franck ABRIAL (resp. pôle)
NOR Cyril NUGUES (CTS) Référent national Pierre VAZEILLES

 

IMG_4946

Trouvez un club

Nos partenaires