fond-texture-bleu

TOURNOI DE QUALIFICATION OLYMPIQUE (TQO) – BUDAPEST

Retour à la liste des actualités

Après une année 2020 plus que délicate pour le sport mondial, en atteste le report des Jeux Olympiques de Tokyo, nous y sommes, le premier Tournoi de Qualification Olympique se déroulera du 18 au 21 mars prochain à Budapest (Hongrie). Ce tournoi est leur seconde et avant dernière chance de se qualifier pour les Jeux Olympiques de cet été.

Tokyo en ligne de mire

L’année 2020 a été riche en rebondissement, surtout en terme de préparation. Malgré tout les athlètes de l’équipe de France ont réussi à maintenir un rythme conséquent :

L’objectif est clair, faire oublier le bilan des Championnats du Monde 2019 et qualifier un maximum d’athlètes pour les J.O.

Une sélection prometteuse

ÉQUIPE DE FRANCE LUTTE - TOURNOI DE QUALIFICATION OLYMPIQUE

Au total, 10 athlètes participeront à ce premier TQO pour tenter de décrocher leur qualification Olympique. La Lutte Libre sera représentée par 3 lutteurs tout comme la Lutte Gréco-Romaine. La Lutte Féminine sera quant à elle la sélection la plus étoffée avec 4 lutteuses engagées.

Cette sélection sera emmenée par son capitaine Mélonin NOUMONVI. On retrouvera également des expérimentés comme Ilman MUKHTAROV qui après un Deglane sans succès fera son possible pour arracher sa qualification quant à Koumba LARROQUE elle devra faire oublier sa 7ème place en Coupe du Monde.
On pourra également compter sur les athlètes en forme, tel que Mamadassa SYLLA qui signe son retour à la compétition en remportant le Deglane 2021. Pauline LECARPENTIER, sans doute la féminine la plus constante depuis un moment. Charles AFA qui a remporté 2 médailles depuis le début de la saison. Ou encore Evrik Nikoghosyan qui monte sur le podium du Deglane 2021.

PLUS D’INFORMATION UWW

Didier PAIS - Entraîneur Lutte Libre

didierpais1503446634

« La préparation de l’EDF se déroule plutôt bien jusqu’à présent malgré un contexte difficile. Nous avons pu participer à plusieurs compétitions afin de préparer au mieux les lutteurs à cette 1ère échéance qualificative ou l’adversité et la pression vont forcément monter d’un cran.

A seulement trois semaines du TQO Européen qui se déroulera en Hongrie, l’EDF est dans une bonne dynamique et terminera sa préparation en stage en Azerbaïdjan. Les 3 lutteurs engagés auront pour objectif d’atteindre la finale de ce tournoi continental très relevé, s’ils veulent décrocher leur ticket pour Tokyo. »

Thierry BOURDIN - Entraîneur Lutte Féminine

Thierry304638110

« La préparation se déroule correctement, actuellement nous sommes en stage de préparation en Allemagne. Les athlètes effectuent beaucoup de matchs afin d’être évaluées. Koumba suit un programme différent puisqu’elle fait son retour de blessure. L’équipe est impliquée et sérieuse. Elles savent ce qui les attends et comment y faire face. Le niveau de la compétition sera surement très relevé et il faudra y être préparé. Parmi les 4 athlètes 2 ont déjà vécu une compétition de la même envergure et pour les 2 autres elles vont faire leurs premiers pas dans le grand bain. En ce qui concerne les objectifs il est difficile d’en fixer mais on espère qu’elles lutteront bien et qu’on obtiendra au moins une qualifiée pour ce premier TQO »

Christophe Guénot - Entraîneur Lutte Gréco-Romaine

christophe621647218

« On vient de rentrer d’un tournoi en Ukraine qui a entre autres permis de faire une sélection pour la catégorie des 77KG pour savoir quel athlète fera le TQO. Evrik est donc titulaire de la catégorie au vu de ses bonnes performances au tournoi. Actuellement les athlètes sont en semaine d’isolement à cause du protocole sanitaire mis en place par le gouvernement.

Mamadassa et Melonin n’ont pas participé au déplacement en Ukraine et sont restés à l’INSEP pour s’entrainer. Malheureusement, Melonin souffre actuellement d’une blessure, des examens médicaux sont prévus très prochainement pour en savoir plus sur son état de santé. Dimanche, l’équipe de France de lutte Gréco-Romaine se déplacera pour la Hongrie. On effectuera un dernier stage pour préparer au mieux cette première échéance terminale. Un choix stratégique qui permettra de minimiser les déplacements et les risques de contagion. Les athlètes pourront bien s’entrainer et s’acclimater à cet environnement afin de pouvoir effectuer les meilleurs résultats possibles. Les athlètes sont en confiance et ils ont le soutient des coachs. L’objectif pour ce 1er TQO est de qualifier au moins un athlète afin de faire redescendre la pression et de mieux appréhender le 2ème TQO. »

CHAMPIONNAT D’EUROPE 2021 : VARSOVIE – POLOGNE
  • Lutte
Grappling – Championnats d’Europe 2021
  • Grappling
CHAMPIONNAT D’EUROPE 2021 : VARSOVIE – POLOGNE
  • Lutte
CONVENTION NATIONALE DE PRÉVENTION DES VIOLENCES DANS LE SPORT
  • Lutte
  • Grappling
  • Sambo
PETKO SIRAKOV IVAN ILIEV U-23
  • Lutte
47 ème édition - Grand prix de France Henri Deglane : DAMOUR Valentin

Trouvez un club

Nos partenaires