fond-texture-bleu

Bilan Lutte Gréco-Romaine – Grand Prix de France Henri Deglane

Retour à la liste des actualités

Yazid GHARBI, le cadet de la sélection pour cette compétition, a sans nul doute était le meilleur français sur les tapis de la salle Leyrit.

 

 

UNE BELLE PROMESSE ET DES DOUTES …

 

 

 

christopheguenot

Christophe GUÉNOT – Entraîneur National Équipe de France de Lutte Gréco-Romaine

Quel bilan faire de cette compétition ?

Sur tous les engagés, nous ne ramenons aucune médaille sur un tournoi qui se déroule chez nous, je ne peux qu’être déçu, cependant je suis plutôt satisfait de l’attitude des jeunes présents sur ce tournoi qui se battent plus que les titulaires. On peut souligner la belle performance de Yazid GHARBI qui finit à la 5ème place en battant un médaillé des jeux européens. C’est le plus jeune qui fait la meilleure compétition.

Les titulaires doivent rapidement réagir car les grosses échéances arrivent vite (Europe et qualification olympique), ils manquent de condition physique et ont des problèmes avec la défense au sol.

Cette compétition a pu t’éclaircir pour la sélection aux Championnats d’Europe ?

La seule vrai affirmation que je peux donner c’est que Mélonin NOUMONVI sera au Championnat d’Europe étant donné qu’il fait une belle médaille de bronze en Italie, maintenant on va devoir réfléchir avec le staff pour le reste de la sélection.

 

Un mot sur le niveau du Tournoi ?

 

C’est la première fois que je vois un Deglane aussi relevé, avec des nations qui sont les meilleures au monde (Azerbaïdjan, Géorgie, Kazakhstan, Biélorussie et Arménie), des champions européens, mondiaux et olympiques. 

 

 

 

Yazid GHARBI, le cadet de la sélection pour cette compétition, a sans nul doute été le meilleur français sur les tapis de la salle Leyrit. Une belle 5ème place avec notamment un très gros match face au géorgien Dato CHKHARTISHVILI, 3ème des derniers jeux européens ! 

 

Une belle confirmation de sa nette progression, de quoi le mettre en confiance pour ses prochaines échéances internationales en juniors.

 

Léo TUDEZCA, Raymond LANGLET, en 60 kg n’ont pas réussi à se sortir des repêchages après s’être fait éliminer en 1/8 de finale, seul Latuf MADI était parvenu à passer son 1er tour en battant le suisse SANDOV. Il se fera éliminer plus tard par le géorgien MELADZE en 1/4 de finale et par Yazid GHARBI en repêchage.

 

En 67 kg, Yasin OZAY avait réussi à venir à bout du biélorusse Aliksandr LIAVONCHYK, vice-champion du Monde U23, en 1/8 de finale. En manque de rythme depuis son retour de blessure, il ne parviendra pas à aller plus loin dans la compétition, il est éliminé par le 3ème des derniers championnats du Monde dans la catégorie inférieure, Almat KABISPAYEV (KAZ) et par l’azéri Islambek DADOV en repêchage.
Gagik SNJOYAN et Clément STEFAN, engagés dans la même catégorie perdent leur 2 combats.

 

Ibrahim GHANEM, pour sa première compétition avec l’équipe de France, n’a pas réussi à faire la différence dans la catégorie des 72 kg, sûrement à cause de son manque de compétition, car il nous aura montrés des choses intéressantes, notamment lors de son repêchage face au géorgien Otar ABULADZE, un match musclé et engagé qui se termine sur le score de 10/10.

 

Evrik NIKOGHOSYAN, Sami SLAMA et Thomas DACHER, tous trois engagés en 77kg font exactement le même parcours en s’inclinant lors de leurs 2 rencontres respectives. On pourra retenir le match aérien de Sami SLAMA face au géorgien SOLOGHASHVILI en repêchage.

 

Loic SAMEN, seul engagé dans la catégorie des 97 kg en raison de l’absence de Mélonin NOUMONVI (Tournoi en Italie) avait bien commencé sa journée en prenant sa revanche sur le biélorusse PUTASHYLOV (3ème des Championnats d’Europe et du Monde juniors 2019) qui l’avait éliminé en 1/4 de finale des Championnats d’Europe juniors, une victoire clinique 7/0. Il n’arrivera pas à concrétiser son bon début de compétition, avec trop d’erreurs de lucidité dans son match face à l’azerbaidjanais NURIYEV, futur finaliste de la compétition ainsi que lors de son repêchage face au suisse VON EUW.

 

Un bilan très compliqué pour la Lutte Gréco-Romaine, espérons que cette compétition leur permette de travailler sur les points négatifs soulevés par leur entraîneur avant les Championnats d’Europe en février.

Sport à la maison !
  • Gouren
  • Lutte
  • Grappling
  • Sambo
  • ...
Sport à la maison !
  • Gouren
  • Lutte
  • Grappling
  • Sambo
  • ...
Aucune image
Sélection Championnat d’Europe de Sambo
  • Sambo
Aucune image
Les inscriptions au pôle France de Lutte de Dijon, c’est maintenant !
  • Lutte
Aucune image
Les Jeux Olympiques de Tokyo reportés !
  • Lutte
  • Gouren
  • Grappling
  • Sambo
  • ...
IMG_4946

Trouvez un club

Nos partenaires