Accueil > LA FÉDÉRATION > Décisions disciplinaires

Anti-dopage

Décision disciplinaire – Nayeb HEZAM :
- Annulation des résultats du tournoi « Roll Up Tournament » à Rueil-Malmaison le 12/03/2017 et des conséquences en résultant, y compris le retrait des médailles, points et prix, ainsi que ceux obtenus depuis cette date jusqu’à ce jour (du 12/03/17 au 08/07/2017).
>Une période de suspension de 4 ans (quatre) à partir du 8 juillet 2017.

Décision disciplinaire – Medhi BERISHA
« Par une décision du 8 juin 2017, l’AFLD a décidé de prononcer à l’encontre de Medhi BERISHA, la sanction de l’interdiction de participer pendant quatre ans aux manifestations sportives organisées ou autorisées par les fédérations sportives françaises agréées ».


Décision disciplinaire – Islam ASKHABOV
« Par une décision du 18 mai 2017, l’AFLD, qui s’était saisie le 7 juillet 2016 sur le fondement des dospositions du 3° de l’article L.232-22 du code du sport, a décidé d’annuler la décision du 4 juin 2016 précitée, de prononcer à l’encontre de Islam ASKHABOV la sanction de l’interdiction de participer pendant trois ans aux manisfestations sportives organisées ou autorisées par la FFL, et enfin d’étendre cette interdiction, pour sa période restant à courir, aux fédérations sportives françaises autres que la FFL ».
« Par l’application de l’article L.232-23-2 du code du sport, il est demandé à la FFL d’annuler les résultats individuels obtenus par Islman ASKHABOV le 1er avril 2016, à l’occasion de l'Open de Sotteville le 1er avril 2016, avec toutes les conséquences en découlant, y compris le retrait de médailles, points et prix ».

Décision disciplinaire – Zacharia DETEZ
« Par une décision du 4 mai 2017, l’AFLD, saisie de ces faits sur le fondement des dispositions du 1° de l’article L.232-22 du code du sport, en application desquelles elle est compétente pour infliger des sanctions disciplinaires aux personnes non licenciées des fédérations sportives françaises, a décidé de prononcer à l’encontre de Zacharia DETEZ la sanction de l’interdiction de participer pendant deux ans aux manifestations sportives organisées ou autorisées par la fédération française de Lutte, par la fédération française de Judo, par la fédération de Karaté et discipline associées, par la fédération française de Kick boxing, Muay thaï et disciplines associées, par la fédération française de Boxe, par la fédération française de Savate Boxe française et disciplines associées, par la fédération française du sport d’entreprise, par la fédération sportive et culturelle de France, par la fédération sportive et gymnique du travail et par l’Union française des œuvres laïques d’éducation physique ».

Décision disciplinaire – Ferhat ABKARI
« Par une décision du 8 juin, l’AFLD, saisie de ces faits sur le fondement des dispositions du 1° de l’article L.232-222 du code du sport, en application desquelles elle est compétente pour infliger des sanctions disciplinaires aux personnes non licenciées des fédérations sportives françaises, a décidé, de prononcer à l’encontre de Ferhat ABKARI la sanction de l’interdiction définitive de participer aux manifestations sportives organisées ou autorisées par les fédérations sportives françaises ».

Décision disciplinaire – Zied SOLAANI
Par une décision du 22 décembre 2016, l’AFLD a décidé de prononcer à l’encontre de Zied SOLAANI la sanction de l’interdiction de participer pendant trois ans aux manifestations sportives organisées ou autorisées par les fédérations sportives françaises.

Décision disciplinaire – Mathieu BARBIER 
Par une décision du 5 janvier 2017, l’AFLD, sur le fondement des dispositions du 3° de l’article L.232-22 du code du sport, a décidé de prononcer à l’encontre de Mathieu BARBIER, la sanction de l’interdiction de participer pendant quatre ans aux manifestations sportives organisées ou autorisées par toutes les fédérations sportives françaises. Mathieu BARBIER sera suspendu jusqu’au 10 juin 2020 inclus.

 Décision disciplinaire – Boubacar DIAWO
Décision de l'AFLD notifiée par lettre recommandée au sportif le 10 janvier 2017, déduction faite de la période déjà purgée par l'intéressé en application de la sanction prise à son encontre le 23 avril 2016 par l'organe disciplinaire de première instance de lutte contre le dopage de la FFL-DA M. Boubacar DIAWO sera suspendu jusqu'au 4 mai 2018 inclus.

Décision disciplinaire – Boubacar DIAWO – 23 avril 2016
Au vu du procès verbal de contrôle antidopage signé par M. DIAWO, il est constaté personne non présente au contrôle après relance du délégué fédéral et du Dr P.Croisy.

Après discussion sur le cas présenté aux membres de la commission, la décision de sanction est prise à l'unanimité des membres.
1 / Annulation des résultats obtenus lors de la compétition et des conséquences en résultant, y compris le retrait de médailles, points et prix, ainsi que ceux obtenus depuis cette date jusqu'à ce jour (24 janvier au 23 avril 2016)
2 / Une suspension de un an à partir de ce jour 23 avril 2016.

Décision disciplinaire – Ferhat ABKARI - 20 mai 2015
Vu les procès verbaux de contrôle antidopage, établis les 18 mai et 19 octobre à Bobigny (Seine-Saint-Denis) lors des épreuves de lutte dites " Grappling challengers ", concernant Ferhat ABKARI domicilié à Villejuif (Val-de-Marne).
Vu les rapports d’analyse établis les 28 mai et 5 novembre 2014 par le département des analyses de l’AFLD à la suite des contrôles mentionnés ci-dessus.
Vu les courriers de la F.F.L. enregistrés respectivement le 20 novembre 2014 et le 6 février 2015 au secrétariat général de l’AFLD transmettant à l’ Agence les dossiers des poursuites disciplinaires engagées à l’encontre de Ferhat ABKARI.
Vu le courrier daté du 6 mars 2015 adressé par le Président de l’AFLD, au Procureur de la République auprès du Tribunal de grande instance de Créteil.
Vu les autres pièces du dossier.
Par une décision du 9 avril 2015, l’AFL a décidé de prononcer à l’encontre de Ferhat ABKARI la sanction de l’interdiction de participer pendant quatre ans aux compétitions et toutes manifestations sportives organisées ou autorisées par les fédérations sportives françaises et de réformer la décision fédérale du 30 juillet 2014.
Par application de l'article L.232-23-2 du code du sport, annulation des résultats individuels obtenus par Ferhat ABKARI les 18 mai et 19 octobre 2014 lors des épreuves de lutte dites " Grappling challengers " avec toutes les conséquences en découlant y compris le retrait de médailles, points, et prix.
Déduction faite de la période déjà purgée par l’intéressé, en application de la sanction prise à son encontre le 30 juillet 2014 par l’organe disciplinaire de première instance de la fédération française de lutte, Ferhat ABKARI sera suspendu jusqu’au 4 novembre 2018.

Décision disciplinaire -  Steeve GUENOT - 20 novembre 2014
Au cours de la période comprise entre le 27 février et le 16 juin l'AFLD a notifié à Steeve GUENOT par lettres recommandées datées des 27 février, 7 avril et 8 juillet 2104, trois manquements à ses obligations de localisation 
- en l'espèce, pour le premier manquement, pour non-transmission à l'AFLD des informations le concernant et pour les deuxième et troisième manquements, pour absence à la date et pendant le créneau horaire d'une heure qu'il avait déclarés pour faire l'objet d'un contrôle individualisé.
Par une décision du 20 novembre 2014, l'AFLD, qui s'était saisie le 4 septembre 2014 sur le fondement des dispositions du 3° de l'article L. 232-22 du code du sport, a décidé d'une part d'annuler la décision fédérale du 30 juillet 2014 et d'autre part de prononcer à l'encontre de Steeve GUENOT la sanction de l'interdiction de participer pendant un an aux compétitions et manifestations sportives organisées ou autorisées par la Fédération Française de Lutte.
La décision a été notifiée par lettre recommandée au sportif le 10 décembre 2014, ce dernier ayant accusé réception de ce courrier le 13 décembre 2014. Déduction faite de la période déjà purgée par l'intéressé, en application de la sanction prise à son encontre le 30 juillet 2014, par l'organisme disciplinaire de première instance de la FFL, nonobstant l'annulation de cette décision, Steeve GUENOT sera suspendu jusqu'au 8 août 2015 inclus. 

Décision disciplinaire - M.F. ABKARI - 30 juillet 2014
Lors de sa réunion le 30 juillet 2014, la Commission Nationale de Discipline de première instance Antidopage a pris la décision de suspendre M.F. ABKARI pour une durée de quinze mois de toute compétition régionale, nationale et internationale, suite à la mise en évidence lors d'un contrôle de substances figurant dans la liste des anabolisants dont l'usage est interdit dans la pratique sportive.
 

Décision disciplinaire - Said ITAEV - 12 mars 2014
Par décision disciplinaire du 12 mars 2014 l'Agence Française de Lutte contre le dopage a décidé de prononcer à l'encontre de Saïd ITAEV la sanction de l'interdiction de participer pendant dix huit mois aux compétitions et manifestations sportives organisées  ou autorisées par le Fédération Française de Lutte. Cette décision prenant effet le 19 avril 2014, Saïd ITAEV sera suspendu jusqu'au 18 octobre 2015 inclus.

Décision disciplinaire - Sargis KHACHATRYAN - 12 septembre 2013
Par décision du 12 septembre 2013, l'agence française de  lutte contre le dopage (AFLD) a décidé de prononcer à l'encontre de Sargis KHACHATRYAN la sanction de l'interdiction de partiociper pendant deux ans aux compétitions et manifestations sportives organisées ou autorisées par la fédération française de lutte y  compris le retrait de médailles, points et prix. Prenant effet le 14 octobre 2013, Sargis KHACHATRYAN sera suspendu jusqu'au 13 octobre 2015 inclus.

Décision disciplinaire - Nicolas SAUVAIRE - 27 juin 2012
L'agence française de la lutte contre le dopage (AFLD) lors de sa séance du 27 juin 2012 a pris la décision d'interdir à Nicolas SAUVAIRE la participation pendant 6 mois aux compétitions et manisfestations sportives organisées ou autorisées par la FFL.Déduction faite de la période déjà purgée par l'intéressé en application de la sanction prise à son encontre le 24 février 2012 par la FFL (3 mois de suspension), Nicolas SAUVAIRE sera suspendu jusqu'au 19 octobre 2012 inclus.

Décision disciplinaire - Tarik BELMADANI - 20 novembre 2010
La commisson d'appel antidopage de la Fédération Française de Lutte, lors de sa réunion du 16 octobre 2010, a infligé à Monsieur Tarik BELMADANI la sanction disciplinaire de 3 mois de suspension prenant effet le 19 octobre 2010.