Championnats d'Europe jour 6

Cliquez sur le lien pour accéder à l'album photos des Championnats d'Europe


Dimanche 6 avril 2014 : temps forts de la journée 

71 kg -  Artak MARGARYAN (Besançon) 9/21 lutteurs
Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des tirages 71kg
Qualificatifs : vainqueur 10/8 DZEMYANOVICH (Moldavie) 12e
1/8 finales : vaincu par tombé 0/5 Aliaksandr DZEMYANOVICH (Biélorussie) 3e
Non repêché 

75 kg – Evrik NIKOGHOSYAN (Bagnolet) 27/28 lutteurs
Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des tirages 75kg
Qualificatifs : battu 0/8 MADSEN (Danemark) 3e
Non repêché 

85 kg – Samba DIONG (Le Havre) 13/20 lutteurs
Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des tirages 85kg
1/8e finales : battu 3/6 jan FISHER (Allemagne) 5e
Non repêché 

 

Interview d'Artak MARGARYAN

Je souhaitais décrocher une médaille, mais mes conditions physiques ne m’ont pas permis de l’atteindre.
Mon premier match fut un beau match malgré les différences de catégories de poids.
Je ferai mieux afin d’obtenir ma médaille aux Monde à Tashkent (septembre 2014).

>Sur quoi devez-vous travailler ?
Mon point d’amélioration sera de travailler mon cœur.

De plus, à cause de mes problèmes de santé, j’ai manqué de préparation.
Enfin, je remplace Tarik (BELMADANI – blessé avant son départ aux Europe) 2 jours avant la compétition, ce qui est un effet de surprise.

 

Interview d'Evrik NIKOGHOSIAN

> Comment appréhendez-vous votre défaite ?
J’ai fait une 1ère fois les championnats de France.
Je manque d’expérience, mais cela ne me stresse pas.

 

> Qu’est ce qui a fait la différence entre votre adversaire et vous ?
Mon adversaire a plus d’expérience.
Il y a beaucoup de travail pour aller plus loin, en faisant attention à ne pas se blesser.

 

> Quel est ton programme d'après Europe ?
Après vacances, stages et compétitions, je vise l’objectif d’aller aux Etats-Unis

 

 

Interview de Samba DIONG

> Quel est votre ressenti d'après championnats d'Europe ?
J’aurais du plus gérer tactiquement.
Je vais vite rebondir, j’ai fait quelques erreurs, ce qui veut dire que je peux mieux gérer.

> Qu’est-ce-qui, selon vous, a fait la différence avec votre adversaire ?
Il avait plus de « cardio » et d’expérience.
Mon adversaire est médaillé européen et mondial
Je sens que je ne suis pas si loin

>Comment voyez-vous vos prochaines semaines sportives ?
Je vais prendre un peu de vacances avant de reprendre 3 semaines d’entrainement à l’INSEP, puis 2  semaines en stages et compétitions à Cuba, pour revenir à l’entrainement à Paris afin d’être prêt en septembre 2014 pour les Championnats de Monde de lutte.

 

 

EdF
Artak MARGARYAN entouré de ses entraineurs Jean-Marc CARDEY et Patrice MOURIER

Documents joints à cet article