Accueil > A LA UNE

Rio 2016 : Le Bilan

carioca 

Alain Bertholom, président de la Fédération Française de Lutte :

"C'est difficile de faire un bilan positif quand il y a que 2 lutteurs qualifiés et deux 1/8 de finale... Cynthia et Zelim sont jeunes, ils ont malgré tout acquis un peu d'expérience et ce sera je l'espère profitable pour les années futures.

Ce qu'il faut c'est que l'encadrement ne se démobilise pas car il y a deux échéances importantes dont les Championnats du Monde à Paris en 2017. Il faut remotivé les troupes pour que l'année prochaine on soit performant. Il y a quelques anciens qui seront présents et il y a des jeunes qui arrivent ! Au delà de Zelim et Cynthia il y a aussi Koumba Larroque qui devrait être performante.

Il faut déjà se projeter sur Tokyo 2020, il y a des sports qui n'ont pas marché à Londres comme l'escrime, la boxe, l'équitation et qui ont eu des résultats exceptionnels à cette olympiade. Il faut que notre encadrement s'en inspire pour que l'on soit le plus performant possible."

Michel Lafon, DTN de la Fédération Française de Lutte :

"C'est un bilan sportif forcément négatif à l'issue de ces jeux car nous avions de légitimes raisons d'espérer mieux avec Zelimkhan Khadjiev et Cynthia Vescan.

Ils sont jeunes et devront encore s'aguerrir, gagner en expérience et stratégie de combat pour performer demain au plus haut niveau. 

La lutte assiste aujourd'hui à un changement de génération qui était prévisible et a été accentué, précipité, par des blessures ou incidents malheureux survenus à l'approche des phases de sélection olympique.

Il faut rester mobilisé après un bilan objectif de l'ensemble de l'olympiade et se tourner désormais vers les grandes échéances à venir.  Le travail de qualité et les résultats obtenus avec les jeunes et notamment Koumba Larroque, associé à la présence de champions aguerris, comme Mélonin Noumonvi, qui poursuivront encore leur carrière en 2017, donnent aujourd'hui les raisons d'espérer un collectif senior performant pour Paris 2017."

Patrice Mourier, manager général des équipes de France :

"Après 3 olympiades historiques, Athènes 2004 (Deux médailles de bronze pour Anna Gomis et Lise Legrand), Pekin 2008 (une médaille de bronze et une médaille d'or pour Christophe et Steeve Guénot) et Londres (une médaille de bronze pour Steeve Guénot), ces JO de Rio sont très décevants et inquiétants.

Aucun des 2 qualifiés n'a remporté le moindre match alors que beaucoup d'espoir reposait sur eux notamment après la 5ème place de Zelim aux championnats du Monde et la 1ère place de Cynthia au TQO en Mongolie. La déception est énorme car beaucoup de fédérations nationales repartent de Rio médaillées, et les championnats du Monde à Paris en 2017 approchent.

Un gros travail avec les jeunes s'imposent et les prochains championnats du monde juniors organisés en France à Mâcon du 29 août au 4 septembre, vont permettre aux entraineurs de préparer l'avenir."


Les résultats :

Jeux Olympique Rio 2016
 
Lutte Féminine
 
cynthia  

VESCAN Cynthia
>Résultats de la catégorie

1/8 de finale : défaite par tombé vs V.MARZALIUK (BLR)
Non repêchée

75 kg  Nice OLCA (PACA)
         
       Entraineur :  BOKHASHVILI Nodar
         
         
Lutte Libre        
         
zelim  

KHADJIEV Zelimkhan
>Résultats de la catégorie 

Qualification vs Narsingh YADAV (IND) - Exempt
1/8 de finale : défaite 4/5 vs Sohsuke TAKATANI (JAP)
Non repêché

 

 74 kg Lutte Club de Nice (PACA)
         
       Entraineur :  GONZALEZ Daniel
Documents joints à cet article