Accueil > A LA UNE

KOUMBA LARROQUE VICE CHAMPIONNE DU MONDE 2018 ! 🥈

koumba en argent

Koumba Larroque termine Vice-Championne du Monde senior 2018 à seulement 20 ans. 

 

Koumba n'était pourtant pas la favorite de la compétition malgré son titre de Vice-Championne d'Europe 2018 décroché à KAPSIISK en mai dernier (l'Ukrainienne était tête de série n°1 et l'américaine tête de série n°2) mais elle domine totalement son match de qualification ainsi que son 1/8 de finale qu'elle remporte tous les 2 par tombés dont le dernier en 25 secondes face à l'Indienne Kaur NAVJOT.

En 1/4 de finale, elle rencontre une Canadienne, très robuste, Olivia Garcia DI BACCO (Médaillée d'or des championnats panaméricains en 2017) qu'elle parvient à faire craquer en fin de match, avec un score de 11-3. 

Cette victoire lui a ouvert les portes de la demi-finale qui l'a opposée à Tamyra Mariama MENSAH (USA) qui avait également surclassé ses 2 précédentes adversaires (10-0, 10-0). Koumba réussira à remporter ce match 2-1 après un combat extrêmement disputé où elle a su imposer sa puissance et faire preuve d'une grande défense malgré les attaques rapides et répétitives de l'américaine.

Lors de sa finale, Koumba affronte un gros morceau, l'Ukrainienne Alla CHERKASOVA déjà médaillée mondiale en 2010 et plusieurs fois médaillée européenne, qu'elle parvient à dominer pendant la première période. Malheureusement, Koumba se blesse sur un croisé de chevilles lors de la deuxième période. Même si elle tente de revenir dans le match, ce n'est pas suffisant pour venir à bout de l'ukrainienne. Le match se termine sur le score de 15 à 10. Nous retiendrons la superbe performance de notre championne, qui augure une belle montée en puissance avec les JO de Tokyo en ligne de mire. Bravo Koumba !

 

 >> Retrouvez un reportage de Koumba LARROQUE sur sa compétition par FranceTV <<

 

Virginie THOBOR - Directrice Technique Nationale :

"Je suis très fière d'elle, elle a conforté son satut. Elle a montré qu'elle fait partie des meilleures athlètes internationales en remportant le titre de vice championne du monde. Elle menait le combat et se dirigeait vers la plus haute marche quand elle se blesse. Courageuse, elle a été jusqu'au bout et a même mis des points. Elle peut être fière de son parcours. C'est encore une étape de franchie, il lui reste une marche pour être la meilleure. Merci à ses entraineurs Thierry BOURDIN et Nodar BOKASHVILI ainsi qu'à tout le staff médical. C'est toute l'équipe du haut niveau que je félicite à travers sa performance."