Accueil > A LA UNE

Championnats de France seniors lutte libre, féminine et gréco-romaine

> RÉSULTATS COMPLETS

AFFICHE-SY-2015

> Lien vers l'album photos

> Lien vers la revue de presse

 

 Bilan de la journée du samedi 

Une 1ère journée sans surprises.

La première journée des championnats de France Senior 2015 s'est achevée avec peu de surprise. Que ce soit chez les femmes, en libre ou en gréco la hiérarchie hexagonale a été respectée. Les entraineurs reviennent sur cette première journée.

 - Lutte GRECO-ROMAINE -

Patrice Mourier : "Nous avions envisagé quelques pronostics aujourd'hui et ils se sont vérifiés. En 98 kg Mélonin Noumonvi (Bagnolet) s'est imposé aisément. Du coté des 71 kg le résultat semblait initialement plus indécis, mais avec le forfait d’Artak Margaryan (Besançon), Fuat Seker (Belleu)s’est imposé. Le tableau était assez ouvert chez les 59 kg et c'est Allan Thiam qui décroche le titre.

Les objectifs sont réalisés aujourd'hui et la saison avance comme nous l'espérions."


 - Lutte LIBRE -

Didier Pais : "La hiérarchie a été respectée, les lutteurs attendus sont bien sur le podium et même sur la plus haute marche, à l’image de Zoheir El Ouarraqe (Saint-Priest) en 57 kg qui s'est rassuré après sa blessure. Il a pu reprendre confiance avant les grandes échéances internationales.

Zelimkhan Khadjiev (Nice LC) en 74 kg a décroché son premier titre de Champion de France senior, il devait absolument passer cette étape après avoir ramené sa couronne mondiale en junior. Christophe Clavier (Schiltigheim) en 65 kg ou encore Jordan Noblet (Besançon)en 97 kg sont eux aussi allés chercher leur premier titre senior. Ces résultats sont de très bon augure pour la suite."

 - Lutte FÉMININE -

David Legrand :"Les rôles de chacune ont été respectés, les lutteuses têtes d'affiche ont tenu leur rang. Nous allons établir une sélection avec une partie de ces podiums du championnat de France en vue d'un stage et d'une compétition en Allemagne."

 

 Bilan de la journée du dimanche 

La hierarchie toujours respectée !

A l'image des performances d'hier, les lutteurs et lutteuses favoris lors de cette seconde journée ont tenu leurs rangs. Une fois encore les surprises n'ont pas eu lieu. Les entraineurs nationaux nous donnent leur avis.

- Lutte GRECO-ROMAINE -

Patrice Mourier : "En 66 kg, malgré l'absence des leaders de l'équipe de France, notamment Tarik Belmadani (Bagnolet), cela n'enlève rien à la belle performance de Stefan Clément (Besançon) qui décroche sa première couronne sénior et passe une nouvelle étape après son titre chez les juniors.
Du coté des 75 kg, le favori, Evrik Nikoghossian (Bagnolet) conserve son titre sans difficulté .
La lutte fut plus rude pour Samba Diong (Le Havre) 
en 85 kg, il a dû s'employer pour préserver son statut de Champion de France face au jeune Khalis Ghilmanou (Tourcoing) ne s'est pas laissé impressionner en finale, malgré sa position de junior.
Nous sommes globalement satisfaits de ce que nous a montré le groupe FRANCE durant ces championnats nationaux."
 
- Lutte LIBRE -
Didier Pais : "Même si les matchs n'ont pas été simples pour tout le monde, les trois lutteurs de la sélection nationale en lice aujourd'hui, ont réussi à conserver leur titre de champion de France.
Ilman Mukhtarov (Besançon) en 61 kg a connu quelques difficultés durant cette journée, mais il est malgré tout parvenu à rester, cette année encore, sur la plus haute marche du podium.
En 70 kg, Maxime Fiquet (Belleu) s'est imposé sans obstacles majeurs.
De son coté, Akhmed Aibuev (Bagnolet) a dû lui aussi développer sa meilleure lutte, pour remporter ce nouveau titre en 86 kg.
Les finales de ce jour ont été nettement plus disputées que la veille, ce qui révèle une belle évolution du niveau national.
Cette compétition doit permettre à certains lutteurs de prendre confiance en eux et à d'autres de se remettre en question, en vue des grandes échéances à venir.
Nous continuons notre préparation comme prévue, prochaines étapes, le tournoi d'Athènes (15-17 juin) et un stage en Géorgie."
 
- Lutte FÉMININE -
David Legrand : "Une deuxième journée quasi identique à la première, les lutteuses que l'on attendait on fait leur travail et la logique sportive a été respectée. Les prochaines étapes, dans 15 jours, pour le stage/compétition en l'Allemagne, lors duquel nous convoquerons un groupe assez élargi pour évaluer un peu plus les forces en présence".

> Pronostics d'avant compétition

St Yrieix

 

Cérémonie protocolaire organisée par le club de Saint Yrieix la Perche en présence de Max Tudezca, vice-président de la FFL, de Daniel Boisserie, député maire de Saint Yrieix la Perche, de Ludovic Villesot, président du club de lutte, de Robert Thomas, président du comité de lutte du Limousin et de Pierre Cousty, directeur de Villasport.

 

Documents joints à cet article