Accueil > A LA UNE

Championnats d'Europe Seniors 2017 - Le bilan

Les Championnats d'Europe se sont achevés à Novi Sad et la France revient de ce voyage en Serbie avec 2 médailles de bronze et 3 places de cinquième. 

Comme nous l'indique la DTN, Virginie Thobor le contrat est rempli : " Ce championnat d'Europe est une belle réussite pour nos équipes de France. Sur 9 athlètes inscrit nous revenons avec 2 médailles de bronze et 3 places de cinquième. Les bleus ont fièrement défendu leurs couleurs et c'est de très bon augure pour les Championnats du monde à la maison".

Patrice Mourier, le directeur de la performance, partage ce sentiment : " Les équipes de France étaient prêtes, elles ont montré un bel engagement et ont été récompensées."

unenovi

Les coachs sont également revenus sur ces belles prestations des français 

Thierry Bourdin (entraineur de Lutte Féminine) :

"Nous sommes très satisfait de ce résultat, cela montre que le choix de la rigueur et du travail porte toujours ses fruits. Nous devons et nous allons continuer dans cette direction.

Pour leur première participation au championnat d’Europe Seniors, Mathilde (28 ans) et Koumba (18 ans) ramènent 2 belles médailles après 7 années de "disette".

Dix ans séparent ces 2 jeunes filles et cela résume bien l’état d’esprit qui anime ces 2 compétitrices : du caractère, de la détermination, et du « punch ». Même si les Championnats du Monde à Paris seront bien plus relevés,  nous devons cultiver et propager à l’ensemble des filles cet état d’esprit et rester sur notre ligne de conduite : rigueur travail et détermination."


Christophe Guénot (entraineur de Lutte Gréco-Romaine) : 

"Le championnat était très relevé en lutte gréco-romaine avec un nombre de participants supérieur à la lutte libre et la lutte féminine. 

Hrachia Malkhasian (66kg) passe à côté de son combat face au polonais Bernatek (Champion d'Europe U23 2016). Il manque encore d'expérience et il n'a pas su imposer son style de lutte.

Evrik Nikoghosyan aurait pu atteindre la finale. Il menait 2/0 face au lutteur Biélorusse en demi-finale et quelques secondes de relâchement ont suffit pour faire basculer le combat. Je suis quand même très satisfait de sa compétition et de son comportement. C'est l'athlète le plus sérieux actuellement et cela montre à l'ensemble du collectif que le travail finit toujours par porter ses fruits.
 
Cette 5ème place est encourageante pour la suite de la saison mais surtout pour les championnats du Monde à Paris. Je suis également déçu que Mélonin n'ai pas pu participer car il pouvait ramener une médaille de ce championnat."
 
 
Didier Pais (entraineur de Lutte Libre) :
 
"L'équipe de France de lutte libre a présenté quatre lutteurs au potentiel intéressant lors de ces Championnats d'Europe. L'objectif que s'était fixé l'équipe d'encadrement était de revenir de Serbie avec au moins une médaille. 
 
Après deux "petites finales" perdues, nous devrons nous contenter de deux 5ème places (Zoheir El ouarraqe et Zelimkhan Khadjiev). De plus, Iurii Siemakin échoue de très peu aux portes de la demi finale. 
 
Malgré la déception de revenir sans médaille, nous restons confiants en la capacité de nos athlètes à performer lors des championnats du Monde à Paris (21 au 26 aout 2017)."
Documents joints à cet article