Accueil > A LA UNE

Budapest 2018 - Mamadassa SYLLA termine 5ème !

 

monde baba

Mamadassa SYLLA finit au pied du podium lors de ces championnats du Monde, une cinquième place encourageante pour la suite !

 

Mamadassa ou « Baba » comme l’appellent ses entraineurs, absent lors des derniers championnats d’Europe est arrivé au championnat du monde avec des idées claires, obtenir une médaille !

Pourtant ces championnats n’avaient pas démarré de la meilleure des manières pour lui, puisqu’à son tour de qualification il tire le Russe Artem SURKOV, champion du monde en titre et récemment champion d’Europe à KAPSIIK en mai dernier. Il s’incline 7-0 dans un combat où il n’a pas vraiment pu exprimer sa lutte. Mais le Russe parvient à se hisser en finale et donc par correspondance repêche notre Français !

Une nouvelle compétition commence, et Mamadassa s’impose 5-3 après un combat disputé face à l’américain COLEMAN (médaillé de Bronze au championnat du monde junior en 2011) pour son 1er tour de repêchage.

Pour sa finale de repêchage, c’est le coup de chaud, Mamadassa est mené 3-1 contre l’Azéri MAMMADOV déjà 3 fois médaillé d’Europe (2016, 2014, 2013) à 20 secondes de la fin du match ! Mais il ne compte pas laisser tomber aussi facilement, il met la pression et fait craquer l’Azéri qui prend une pénalité, ce qui permet à Baba de revenir à 3-3. Le coach Azéri lance un challenge qu’il perd, fin du match Baba se qualifie pour la Finale 3-5 sur le score de 4-3. Quel match !

Finale 3-5, Baba affronte le Kazakh Meiirzhan SHERMAKHANBET qui a récemment gagné le Grand Prix de Hongrie en Juin, un gros match en perspective. Mamadassa prend rapidement une pénalité, et ne pourra se sortir d’une ceinture infernale effectuée par le Kazakh. Il s’incline finalement 9-0.

Baba nous aura tout de même gratifiés de beaux mouvements tout au long de la compétition ainsi que de matchs à rebondissement qui le définissent parfaitement ! Bravo pour cette belle compétition !

 

Virginie THOBOR - Directrice Technique Nationale :

" Baba s'incline aux portes du podium. Pour une première expérience sur ces championnats du monde seniors, il a démontré qu'il avait bel et bien sa place dans cette équipe de France. Après 2 matches de repêchage où il a su montrer ses qualités, l'avenir reste ouvert pour lui. Le travail et la rigueur dans l'entraînement devront lui permettre de gravir les marches d'un futur podium sur cette scène internationale. Il peut compter sur ses entraîneurs Christophe GUENOT et Yvon REIMER ainsi que nous tous."