Accueil > A LA UNE

Bilan LUTTE GRECO ROMAINE - Grand Prix de France Henri DEGLANE

 IMG_6217

 

Troisième journée avec la lutte gréco romaine pour conclure

 

> RÉSULTATS COMPLETS

 

  L'INTERVIEW - Virginie THOBOR

 

Nous avons interrogé Virginie THOBOR, Directrice Technique Nationale de la FFLDA :

VT aaa

 

 

Quel est le bilan sportif de la participation des équipes de France au regard des enjeux de cette année préolympique ?

"Le bilan sportif est positif avec :

  • En lutte féminine : 3 médailles 
  • En lutte libre : 3 médailles 
  • En lutte gréco romaine : 4 médailles 

Le niveau du Grand Prix de France Henri DEGLANE est très intéressant pour les équipes de France avec de nombreuses nations présentes (27) et plus de 200 lutteuses et lutteurs au total, dont des médaillés mondiaux et olympiques.

Ce tournoi est la première étape du parcours de sélection des équipes de France pour les prochaines échéances majeures. En avril les championnats d'Europe. L'objectif terminal majeur reste la première phase de qualification olympique lors des championnats du monde en septembre à Astana (KAZ)."

 

 

Pour rappel, l'équipe de France a 3 chances de se qualifier :

  • Etre dans les 6 premiers au championnat du monde (Septembre 2019)
  • Etre finaliste au tournoi de qualification européen (Mars 2020)
  • Etre finaliste au tournoi de qualification mondial (Avril 2020)

Quelles sont les prochaines étapes pour l'équipe de france ?

"Aujourd'hui les collectifs FRANCE ont un objectif final : la qualification aux championnats du monde. Les responsables de style : Christophe GUENOT (lutte gréco romaine), Thierry BOURDIN (lutte féminine) et Didier PAIS (lutte libre), sous la direction de Patrice MOURIER et de moi-même, ont défini leur planification.

Des stages et des tournois, au-delà de l'accueil de partenaires d'entraînement dédiés, vont rythmer le calendrier. Deux échéances intermédiaires sont programmées :

  • Les championnats d'Europe à Bucarest en avril 2019
  • Les jeux européens à Minsk en juin 2019"

En quoi l'organisation de ce tournoi international s'inscrit dans les enjeux de la stratégie de développement fédéral ?

"Le Grand Prix de France Henri DEGLANE s'inscrit dans un cadre sportif de référence internationale. L'intérêt pour la fédération est qu'il soit pérenne en France pour permettre à nos équipes de lancer la saison internationale très tôt dans l'année.

Situé à Nice, il nous offre un cadre idéal d'accueil dans la mesure où la fédération est organisatrice elle-même, dans sa continuité, d'un stage international au CREPS de Boulouris.

Seul tournoi UWW (fédération internationale) en France, il doit servir les enjeux fédéraux tant au niveau sportif qu'en termes de rayonnement au niveau local et international.

Pour exemple, cette édition 2019 nous a permis de renforcer les coopérations avec notamment la fédération marocaine et monégasque.

Par ailleurs, il doit constituer un levier de promotion de la lutte au service du développement de la région PACA."

 

  LE PARCOURS DE L'EQUIPE DE FRANCE

 

Du côté français, 7 lutteurs étaient engagés :

  • 60 kg : Madi LATUF (7ème)
  • 67 kg : Sylla MAMADASSA (2ème)
  • 67 kg : Yasin OZAY (3ème)
  • 77 kg : Evrik NIKHOGOSSIAN (2ème)
  • 77 kg : Gil NUGUES (10ème)
  • 77 kg : Sami SLAMA (5ème)
  • 97 kg : Mélonin NOUMONVI (1er)
baba jhh

Mamadassa SYLLA a remporté la médaille d'argent !

 

1/4 de finale VS Artak - Artak étant blessé, Mamadassa se hisse directement en 1/2 finale.

1/2 finale VS SUI - Victoire 8 à 0 : Mamadassa entre en lice de la meilleure des façons en infligeant une sévère supériorité technique (8 pts d'écart) à son adversaire. 

Finale 1/2 VS ARM - Défaite 10 à 4 : Sur ce match très controversé, Mamadassa a réalisé un début de match sans faille en menant en score 4 à 0. L'arménien ASLALYAN a remonté sonretard progressivement pour l'emporter à la fin du temps règlementaire. 

 
yasin jhh

Yasin OZAY a remporté la médaille de bronze !

 

1/4 de finale VS ARM - Défaite 10 à 1 : Yasin rencontre au premier tour l'arménien ASLALYAN, le vainqueur de la compétition. Yasin n'a pas révélé tout son potentiel dans ce match, pourtant à sa portée.

Finale 3/5 VS TAJ - Victoire 6 à 1 : Sur ce combat, on a retrouvé Yasin dans son style agressif et spectaculaire contre le tadjik AKHMEDOV. Après une technique à 4 points dans les premières secondes, le combat aurait pu se finir en moins d'une minute. Yasin a su gérer la fin de combat pour remporter la médaille de bronze.

 
Evrik jhh

Evrik NIKOGHOSYAN a remporté la médaille d'argent !

 

1/4 de finale VS Sami SLAMA (FRA) - Victoire 8 à 0 : Bis repetita de la finale des championnats de France une semaine plus tôt, Evrik a pris le dessus sur son coéquipier en équipe de France.

1/2 finale VS CZE - Victoire 7 à 5 : Sur un match accroché, Evrik a pris l'ascendant physique sur son adversaire tchèque VARGA. Il l'emporte à la fin du temps règlementaire.

Finale 1/2 VS ARM - Défaite 3 à 1 : Dans un match sous haute tension face au vice-champion olympique 2012 arménien JULFALAKYAN, Evrik a concéder une avance à son adversaire qu'il n'a pas pu rattraper, malgré une belle combativité.

melo jhh

Mélonin NOUMONVI a remporté la médaille d'or !

1er match de poule VS ALG - Victoire 3 à 0 : Mélonin gagne son premier match à la fin du temps règlementaire.

2ème match de poule VS RUS - Victoire 2 à 1 : Sur un deuxième match plus accroché, Mélonin parvient à faire craquer son adversaire russe GRIORYAN. Il maintient le score pour remporter son 2ème match de poule.

1/2 finale VS RUS - Victoire 6 à 0 : Poursuivant une belle entrée en matière, Mélonin domine son sujet contre le deuxième russe KHOMENKO.

Finale 1/2 VS RUS - Victoire 4 à 0 : Mélonin rencontre une nouvelle fois le russe GRIORYAN, rencontré en poule. Il ne lui laisse aucune chance sur la rencontre pour l'emporter à la fin du temps règlementaire avec une belle médaille d'or à la clé !

 

 

 

  LES PHOTOS

 

 IMG_6213

IMG_6215

IMG_6216

IMG_6218

 

 

 

 

 

Documents joints à cet article