Accueil > A LA UNE

24h sport féminin

SAMEDI 1er FEVRIER A 10H SOUS LA TOUR EIFFEL >>> FLASH MOB ORGANISE POUR LES 24H DU SPORT FEMININ : 
>>> ATHLETES : mobilisez-vous !

Pour la première fois, le Conseil supérieur de l'audiovisuel lance les 24H du sport féminin à l'initiative de Christine Kelly, présidente de la mission sport au CSA. Il s'agit d'une journée de mobilisation dans les médias en faveur du sport féminin.

Cette journée 24 heures de sport féminin se déroulera le 1er février 2014, sous l'égide du Conseil supérieur de l'audiovisuel et du ministère de la Jeunesse, des Sports, de l'Education populaire et de la Vie associative, du ministère des droits des femmes, en collaboration avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et l'association Femix Sports.

De nombreux médias nationaux et internationaux (TV, radio, presse) participeront à cette journée (retransmission de cette journée dans 198 pays).

Parmi les nombreuses manifestations qui seront mises en lumière ce samedi 1er février, il est organisé une "Flash Mob", chorégraphiée sur la chanson "Think" d'Aretha Franklin par Odile Bastien, où sont attendus les sportives et sportifs de toutes les fédérations.

Celle-ci se déroulera sous la Tour Eiffel samedi 1er février à 10H en présence de nombreux ambassadeurs et personnalités du sport ainsi que de Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes.

>>> Lien de la vidéo de la chorégraphie Flash Mob à communiquer aux sportives et aux sportifs :http://youtu.be/YgWmLtR0vC4

INSCRIPTION IMPERATIVE AUPRES DE : valerie.bizet@ffsavate.com

RENSEIGNEMENTS : http://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/a-la-une/article/Les-24h-du-sport-feminin-c-est-samedi-1er-fevrier

>>> Chorégraphie du Flashmob disponible en cliquant sur le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=YgWmLtR0vC4&feature=youtu.be


DANS LA CONTINUITE DE CETTE ACTION : LA FF LUTTE SERA REPRESENTEE PAR LISE LEGRAND DANS L'EMISSION "Thé ou Café"

>>> Ce samedi 1er février à 9h35 sur FRANCE 2

thé café

Catherine CEYLAC, Antoine DULERY et Lise LEGRAND

Documents joints à cet article